Les ministres du Likoud vont quitter le gouvernement Sharon

TEL AVIV - Les quatre ministres issus du Likoud vont démissionner du gouvernement d'Ariel Sharon, a annoncé le chef du parti de la droite israélienne Benjamin Netanyahu. Le parti veut se concentrer sur la campagne pour les législatives du 28 mars. Le Likoud est distancé dans les sondages depuis que le premier ministre a quitté cette formation pour créer son propre parti, Kadima. "Le Likoud doit constituer une force alternative à la politique du gouvernement Sharon, faite de retraits unilatéraux successifs", déclare M. Netanyahu dans un communiqué. Il avait lui-même démissionné de son poste de ministre des Finances en août pour protester contre le retrait israélien de la bande de Gaza. L'opposition d'une partie du Likoud à ce retrait avait conduit M. Sharon à quitter en novembre ce parti qu'il avait contribué à créer. Les ministres censés démissionner sont les députés Sylvan Shalom (Affaires étrangères), Israël Katz (Agriculture), Mme Limor Livnat (Education) et Dany Naveh (santé). Tous ces ministres se sont prononcés lundi contre un départ du gouvernement arguant qu'en période électorale le parti n'avait pas intérêt à perdre des positions de force, ont rapporté les médias israéliens. Le départ des ministres Likoud devrait cependant avoir peu de conséquences sur l'action du gouvernement. Ce dernier se contente de gérer les affaires courantes avant les élections. Il survient après la défection en novembre des ministres travaillistes à la suite de l'élection de leur nouveau président Amir Peretz. M. Sharon reste désormais à la tête d'un gouvernement composé de sept autres ministres, qui l'ont tous suivi au sein de Kadima. Le premier ministre peut désigner de nouveaux ministres à titre provisoire ou choisir d'assumer lui-même les fonctions exercées par les ministres démissionnaires. Kadima est crédité par les sondages d'une quarantaine de mandats de députés, sur un total de 120 à la Chambre, au prochain scrutin du 28 mars. Le Likoud n'est lui crédité que d'une quinzaine de sièges sur 40 dans le parlement sortant. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.