Liban: le corps du ministre assassiné est arrivé dans son village

BEYROUTH - Le corps de Pierre Gemayel, assassiné mardi près de Beyrouth, est arrivé dans son village natal chrétien de Bikfaya, à l'est de Beyrouth. Le ministre libanais de l'industrie doit y être inhumé jeudi.Recouverte d'un drapeau blanc frappé du cèdre du Liban, emblème de son parti des Kataéb (phalanges), la dépouille a été transportée à bord d'un corbillard jusqu'au village familial dans la montagne du Metn.Avant la mise en terre, les obsèques de Gemayel auront lieu à 13H00 (12H00 suisses) en la cathédrale Saint-Georges des Maronites, dans le centre de Beyrouth. Un deuil national de trois jours est observé.Le convoi funéraire est arrivé en milieu de matinée dans Bikfaya en deuil, orné des portraits du ministre assassiné, au milieu des pleurs et des cris de colère des habitants alors que les cloches des églises sonnaient le glas. Le cercueil a alors été porté à bout de bras et s'est frayé difficilement un passage dans la foule, sous une pluie de riz et de pétales de roses.Des centaines de sympathisants, proches et membres de la famille Gemayel se pressaient pour présenter leurs condoléances au père du défunt, l'ancien président Amine Gemayel, à sa mère Joyce, à ses frère et soeur Sami et Nicole et à sa femme Patricia.Le cercueil du ministre a été placé dans une pièce de la résidence des Gemayel, une vieille batisse en pierre entourée de cèdres, où les fidèles lui rendaient hommage, alors que les cris de colère et les pleurs emplissaient la salle.Le député et ministre de l'industrie Pierre Gemayel, issu d'une des grandes familles maronites qui ont façonné l'histoire contemporaine du Liban, a été assassiné à bout portant près de Beyrouth dans le dernier attentat d'une série visant des personnalités antisyriennes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.