Liban: pas d'accord sur un cessez-le-feu au Conseil de sécurité

NEW YORK - Le Conseil de sécurité de l'ONU a une nouvelle fois échoué, lors d'une réunion à huis clos, à se mettre d'accord sur un texte demandant un cessez-le-feu au Liban. Les Etats-Unis se sont opposé à une telle initiative. Beyrouth n'a pas caché sa déception.Les Etats-Unis ont affirmé que le sommet du G8 à Saint-Pétersbourg était à leurs yeux le lieu approprié pour des discussions diplomatiques durant le week-end, ont rapporté des diplomates. Ils ont été le seul des quinze membres du Conseil à s'opposer à toute initiative de cette instance dans l'immédiat.Le représentant libanais, Nouhad Mahmoud, a souligné que l'inaction du Conseil "enverrait un très mauvais signal non seulement au peuple libanais, mais au peuple arabe et à tous les petits pays qui doivent affronter seuls la puissance d'Israël".Le Liban avait demandé au Conseil d'adopter une déclaration appelant au cessez-le-feu et à la protection des civils face aux bombardements israéliens. Ces raids ont tué samedi 38 civils et frappé des cibles proches du centre de Beyrouth.Le Conseil de sécurité a programmé une nouvelle réunion sur cette crise libanaise lundi, la troisième depuis que le Hezbollah libanais a enlevé mercredi deux soldats israéliens.Vendredi, le Liban avait déjà échoué, lors d'un débat d'urgence du Conseil de sécurité, à faire adopter un cessez-le-feu pour stopper l'offensive israélienne, en raison du ferme soutien des Etats-Unis à l'égard de leur allié israélien.Par ailleurs, le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a offert à l'ONU la garantie que les forces israéliennes n'empêcheraient pas les casques bleus d'évacuer les villageois du Sud-Liban de la ligne de front. Ces assurances devraient permettre aux casques bleus d'agir dimanche. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.