Liban: Siniora accuse Israël du massacre de 40 civils, puis dément

BEYROUTH - Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a affirmé qu'une personne seulement avait été tuée dans le bombardement par Israël du village de Houla au Liban sud. Dans un premier temps, il avait assuré que quarante personnes étaient décédées."Il s'est avéré qu'une personne a été tuée. On avait pensé que tout l'immeuble s'était effondré sur 40 personnes. Dieu merci ils ont été sauvés", a déclaré M. Siniora lors une conférence de presse à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe.La police sur place a précisé que 65 personnes avaient été retrouvées vivantes dans un abri après le bombardement.A l'ouverture de la réunion, M. Siniora avait accusé Israël d'avoir tué 40 personnes à Houla dans un "bombardement délibéré". "Le dernier massacre a eu lieu il y a quelques heures, c'est un carnage épouvantable à Houla où plus de 40 martyrs sont tombés", avait-il déclaré.Le corps d'une victime a été dégagée à Houla, a déclaré à l'AFP le général Adnane Daoud, commandant d'une force mixte de l'armée et de la police déployée au Liban sud. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.