L'Italie à l'heure du choix entre Berlusconi et Prodi

ROME - De Venise à Palerme, 47 millions d'Italiens ont commencé à voter après une campagne au vitriol pour élire leur nouveau Parlement. Ce scrutin sur deux jours devrait mettre un terme selon les sondages au gouvernement de Silvio Berlusconi.A midi, quatre heures après l'ouverture des bureaux, 17,6% des électeurs avaient exprimé leur préférence, a annoncé le ministère de l'intérieur. Lors des précédentes législatives en mai 2001, le taux de participation à la même heure était de 21,5%, mais le scrutin s'était déroulé sur une journée seulement.Silvio Berlusconi a accompli son devoir civique à 13h15 dans les locaux de l'école primaire Dante Alighieri à Milan, sa ville natale. "Il Cavaliere" est venu accompagné de sa mère, Rosa, 95 ans.Il s'est fait rappeler à l'ordre pour lui avoir dit: "Tu mets une croix sur Forza Italia", son parti. "Cela ne se fait pas", l'a repris un des assesseurs. "Même pas avec sa maman?", a demandé faussement ingénu le chef du gouvernement.Son rival, le "professore" Romano Prodi et son épouse ont déposé leur bulletin dans l'urne vers 10h00 à Bologne, dans le centre du pays, où ils résident. "J'ai parfaitement dormi, c'est une journée superbement ensoleillée et j'espère que tout se terminera de la meilleure des manières", a dit le chef de l'opposition.Silvio Berlusconi a tendu la fin de la campagne en traitant les Italiens séduits par son rival de "couillons qui votent contre leurs intérêts". Dimanche, des électeurs de l'opposition se sont rendus aux urnes avec des T-shirts où l'on pouvait lire "Je suis un couillon".Beaucoup d'électeurs ont estimé que le scrutin se résumait à un référendum sur Silvio Berlusconi, selon des témoignages recueillis dans les bureaux de vote. "Je le déteste avec tant de hargne que la gauche aurait pu dire et faire n'importe quoi, j'aurais quand même voté pour elle", déclare Franco, retraité romain de 82 ans, après avoir voté dans un quartier aisé de la capitale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.