Mahmoud Abbas convoque un référendum le 26 juillet

BERNE - Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé officiellement qu'un référendum sur une initiative politique reconnaissant implicitement Israël aurait lieu le 26 juillet. Le Hamas est fermement opposé à cette consultation."Le peuple palestinien à Jérusalem, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza est appelé à se prononcer par référendum sur le document d'entente nationale - le document des prisonniers -", affirme M. Abbas dans un décret. Ce texte a été lu en son nom par le secrétaire général de l'Autorité palestinienne, Tayeb Abdelrahim, devant la presse à Ramallah en Cisjordanie.Elaboré par des cadres de différents groupes palestiniens détenus par Israël, ce document prévoit la fin des attentats en Israël et l'établissement du futur Etat palestinien sur les territoires occupés en 1967, ce qui constitue une reconnaissance implicite de l'Etat juif.Or le Hamas, en dépit des pressions internationales et la suspension des aides financières européennes et américaines depuis l'entrée en fonctions du gouvernement islamiste en mars, refuse de reconnaître le droit à l'existence d'Israël, de renoncer à la lutte armée et d'accepter les accords passés entre Israël et les Palestiniens.Le document, signé la veille par M. Abbas, prévoit aussi la formation d'un gouvernement d'union nationale et laisse à M. Abbas, en sa qualité de chef de l'OLP et de président de l'Autorité palestinienne, les coudées franches pour engager des négociations de paix avec Israël.Il a été mis au point par Marwan Barghouthi, le chef du Fatah en Cisjordanie, Abdelkhaleq Al-Natché, un haut responsable du Hamas, Abdelrahim Mallouh, n°2 du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), Bassam Al-Saadi, un dirigeant du Jihad islamique, et Moustapha Badarneh du Front démocratique de libération de la Palestine (FDLP). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.