Mexique: Lopez Obrador et Calderon pas départagés avant 3 à 6 jours

MEXICO - Deux candidats, le conservateur Felipe Calderon et l'homme de gauche Andres Manuel Lopez Obrador, revendiquent la victoire à l'élection présidentielle au Mexique. Il faudra attendre plusieurs jours pour les départager."La marge de différence entre le premier et le deuxième est très étroite, il n'est pas possible d'annoncer le candidat vainqueur (...)", a déclaré le président de l'Institut fédéral électoral (IFE), Luis Ugalde.Le président Vicente Fox, l'église catholique et l'ambassadeur des Etats-Unis ont appelé les candidats à maintenir le calme et attendre le résultat officiel.Mais le représentant de la gauche Andres Manuel Lopez Obrador a rapidement proclamé une victoire "irréversible". "Selon nos chiffres, nous avons gagné la présidentielle avec au moins 500'000 voix d'avance", a-t-il affirmé.Tout en assurant qu'il respecterait le verdict de l'IFE, il a appelé ses partisans à se réunir dans le centre de la capitale pour fêter la victoire.Quelques minutes plus tard, son rival de droite Felipe Calderon énumérait une série de sondages sortie des bureaux de vote lui donnant de 1 à 5 points d'avance avant de conclure: "nous avons gagné l'élection présidentielle". Le Parti revolutionnaire institutionnel (PRI) du candidat Roberto Madrazo ne se donnait pas battu non plus.L'IFE avait demandé aux candidats de ne pas revendiquer la victoire tant qu'il n'avait pas proclamé un vainqueur. L'institut avait prévenu que si l'écart entre les deux premiers était inférieur à 1% selon ses estimations, le résultat officiel dépendrait d'un décompte manuel qui commencera mercredi et pourrait durer jusqu'à dimanche.Plus de 71 millions de Mexicains étaient appelés à élire pour six ans le successeur du conservateur Vicente Fox à qui la Constitution interdisait de se représenter.Le président de l'IFE, M. Ugalde, a déclaré à la fermeture des bureaux de vote que le scrutin s'était déroulé de manière "exemplaire" et s'attendre à une abstention de 40%.Pour la Chambre des députés, les projections de Televisa donne une majorité relative de 35% au PAN, devant le PRD avec 31%, le PRI avec 28%, le parti de la nouvelle alliance avec 5 % et alternative social démocrate avec 1%. Le PRI perd son statut de premier parti du pays et le président, quel qu'il soit, n'aura pas de majorité parlementaire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.