Militants de la cause gay agressés lors d'une manifestation à Moscou

MOSCOU - La première gay pride russe n'a pas eu lieu ce samedi à Moscou, la mairie ayant interdit l'événement qualifié d'"outrage à la société". Mais plusieurs dizaines de militants se sont néanmoins rassemblés. Certains ont été agressés.Les militants de la cause homosexuelle avaient néanmoins décidé de déposer des fleurs sur la tombe du Soldat inconnu, un symbole de lutte contre le fascisme pendant le Deuxième Guerre mondiale. Un groupe composé de femmes proclamant des hymnes religieux et de nationalistes aux crânes rasés se sont alors lancés sur les militants.Selon l'AFP, plusieurs manifestants ont été frappés, parmi eux un député allemand du Bundestag qui avait fait le déplacement pour soutenir la cause homosexuelle en Russie.Selon les autorités, une centaine de personnes ont été arrêtées par la police. En dépit de cette violence, Nikolaï Alekseïev, le leader de l'organisation de défense des droits des homosexuels en Russie GayRussia, s'est félicité de la tenue de cet événement. "C'est une grande victoire, une victoire indiscutable" pour la cause homosexuelle, a-t-il déclaré.Les homosexuels hommes et femmes sont toujours victimes d'attaques et de violences en Russie. L'homosexualité était passible de prison dans le pays jusqu'en 1993 et a été considérée comme une maladie jusqu'en 1999.Deux douzaines de personnes ont exprimé samedi à Berne leur solidarité avec les homosexuels russes. Le nouveau conseiller d'Etat bernois Bernhard Pulver, qui vit avec son compagnon et a lutté pour les droits de ces personnes, a participé à la manifestation dans la ville fédérale."Ce n'est pas suffisant de se réjouir de nos droits et libertés en Suisse. Il nous faut aussi revendiquer la 'couleur' pour ceux dont la situation est bien plus difficile", a-t-il expliqué à l'ATS.La "Christopher Street Day", qui marque la naissance du mouvement homosexuel moderne, va de soi en Suisse et dans de nombreux pays occidentaux, ont indiqué l'Organisation suisse des lesbiennes (LOS) et l'Organisation suisse des homos Pink Cross dans un communiqué. Mais il est important que les homosexuels soient reconnus dans leur identité à Moscou aussi, et ailleurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.