Missiles nord-coréens: le Sud suspend son aide au Nord

SéOUL - La Corée du Sud va suspendre pour une durée indéterminée son aide alimentaire et agricole vitale pour le Nord, a indiqué un haut responsable sud-coréen. Cette mesure a été décidée en représailles aux tirs d'essai de missiles de Pyongyang."Nous avions promis d'envoyer par mer au Nord 100'000 tonnes d'aide en engrais mais nous allons geler cette livraison. Nous allons également suspendre l'aide de 500'000 tonnes de riz jusqu'à ce qu'un progrès soit réalisé sur la question des missiles", a précisé le haut responsable, sous couvert d'anonymat.La Corée du Sud a déjà fourni 150'000 tonnes d'engrais au Nord cette année et en a promis 200'000 supplémentaires. Le Nord dépend en grande partie du Sud, ainsi que du reste de la communauté internationale, pour nourrir ses 23 millions d'habitants. La Corée du Sud est le premier donateur du Nord depuis un processus de réconciliation lancé en 2000.La suspension de l'aide est la deuxième mesure de rétorsion prise par Séoul depuis le tir de sept missiles par la Corée du Nord, mercredi. Le Sud avait annoncé une suspension du dialogue militaire avec le Nord qui tente depuis plusieurs années de réduire les tensions à la frontière intercoréenne ultra militarisée.Séoul a en revanche maintenu une rencontre ministérielle avec le Nord que le Sud avait un temps menacée d'annuler. La réunion doit avoir lieu comme prévu du 11 au 14 juillet et la question des tirs d'essai de missiles sera évoquée, a-t-on précisé de source officielle."Nous allons appeler le Nord à revenir aux pourparlers à six nations" qui tentent en vain depuis près de trois ans de convaincre Pyongyang de renoncer à ses programmes nucléaires, a déclaré Lee Kwan-sei, porte-parole du ministère de l'Unification, chargé des relations intercoréennes.La venue des représentants du Nord n'est cependant pas acquise. "Il est difficile de prédire si le Nord viendra ou non aux pourparlers", a ajouté le responsable anonyme.La Corée du Nord a procédé mercredi au tir d'essai de sept missiles, dont un Taepodong-2 d'une portée allant jusqu'à 6700 km, suffisante pour toucher l'Alaska. Le Nord s'est déclarée puissance nucléaire l'an dernier. Les missiles se sont tous abîmés en Mer du Japon peu après leur décollage.La Corée du Sud fait souvent l'objet de critiques pour une politique jugée trop conciliatrice vis-à-vis du Nord. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.