Mladic négocierait sa reddition sur une montagne en Serbie

BANJA LUKA - Ratko Mladic, inculpé de génocide par le TPI, négocie sa reddition, rapporte mardi un quotidien bosniaque citant des sources proches du gouvernement serbe. L'opération aurait lieu sur une montagne en Serbie proche de la frontière avec la Bosnie.Les négociations entamées le 15 février se déroulent sur la montagne de Cer, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Belgrade, affirme dans son édition on-line le quotidien indépendant "Nezavisne Novine".Plusieurs sources ont annoncé mardi l'arrestation à Belgrade de Ratko Mladic, malgré un démenti officiel serbe et une dénégation ferme du porte-parole du procureur du Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie.Les sources de "Nezavisne Novine" affirment que les négociations se déroulent sur la montagne de Cer et donnent trois localisations possibles.Il s'agirait du monastère de Petkovica, d'un chalet de chasse à Vidojevica ou d'une base souterraine de missiles de l'armée serbo-monténégrine, près du village de Straza.Parrallèlement, à Belgrade, l'agence de presse privée Beta citant des sources proches de la communauté internationale en Bosnie affirme également que Ratko Mladic a été localisé sur la montagne de Cer.Des informations contradictoires ont circulé toute la journée de mardi en Bosnie et à Belgrade sur une arrestation du fugitif même si des sources officielles n'ont fait état que d'une opération pour l'arrêter.Ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, 63 ans (né en mars 1942), a été inculpé de génocide par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) en 1996 pour son rôle dans le siège de Sarajevo et dans le massacre à Srebrenica (est de la Bosnie) de près de 8000 Musulmans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.