Mobilisation nationale anti-CPE: transports perturbés

PARIS - Le trafic aérien et les transports en commun sont perturbés un peu partout en France en raison d'une nouvelle journée de grève contre le CPE. Mais les perturbations étaient moindres que lors de la dernière journée d'action le 28 mars.Dans les chemins de fer, le trafic est assuré à plus de 70%, selon la direction de la SNCF. Il est fortement perturbé dans l'ouest avec parfois un train sur quatre en circulation.Sur le réseau régional TER, le trafic est cependant variable suivant les régions. La circulation est normale sur les liaisons internationales, ajoute la SNCF. Les CFF avaient annoncé lundi que "certaines" liaisons TGV entre Genève et l'Hexagone pourraient être annulées, alors que les lignes Zurich-Berne-Neuchâtel-Paris et Lausanne-Paris devraient circuler normalement.Les transports en commun dans les villes de province sont généralement peu perturbés. L'Union des transports publics (UTP) avait recensé lundi des préavis de grève dans 32 réseaux urbains, contre 76 pour la journée du 28 mars. A Paris, la circulation du métro est quasi-normale.S'agissant du trafic aérien, la direction de l'aviation civile a signalé, globalement, des retards de 30 à 90 minutes vers les 08h00. Elle a précisé qu'elle avait demandé aux compagnies aériennes d'annuler environ 30% de leurs vols dans la matinée par sécurité.En région parisienne, la situation était normale à Roissy mais des perturbations étaient attendues dans la matinée. A Orly, des retards d'environ 45 minutes étaient signalés. Des dizaines de vols ont été annulés dans les aéroports de province comme Toulouse ou Marseille.Des manifestations sont prévues dans tout le pays pour cette journée d'action contre le contrat première embauche (CPE). Pas moins de 4000 policiers ont été mobilisés à Paris, où de précédentes manifestations ont dégénéré en affrontements entre forces de l'ordre et casseurs.Les jeunes et les syndicats ont maintenu cette journée malgré le quasi-enterrement du CPE par le président Jacques Chirac. Le chef de l'Etat a promulgué la loi instaurant le CPE, mais en demandant aussitôt qu'elle ne soit pas appliquée et que soit élaborée un nouveau texte. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.