Mort de Diana: Scotland Yard rejette la thèse du complot

LONDRES - Au terme de trois ans d'enquête, la police britannique a écarté toute idée de complot dans la mort de la princesse Diana et de son compagnon Dodi Al-Fayed à Paris en 1997. Il s'agit d'un "tragique accident", a-t-elle affirmé.L'ancien patron de Scotland Yard John Stevens a affirmé que "les allégations" de complot, notamment celles de Mohamed Al-Fayed, le père de Dodi, étaient "sans fondement". Par ailleurs, Lady Di n'était pas enceinte ni fiancée à son compagnon au moment de l'accident.Diana, 36 ans, Dodi Al-Fayed, 42 ans, et leur chauffeur ivre, Henri Paul, sont morts après que leur Mercedes se soit encastrée dans le 13e pilier du souterrain du Pont de l'Alma le 31 août peu après minuit.Cette mort, qui avait choqué les millions de fans de la princesse à travers le monde, a alimenté de nombreuses rumeurs de complot. Mohamed Al-Fayed, milliardaire d'origine égyptienne, reste d'ailleurs persuadé que son fils unique et Diana ont été victimes d'un complot des services secrets britanniques pour éviter leur mariage.Peu avant la publication du rapport, Mohamed Al-Fayed avait rejeté l'enquête de la police britannique, la jugeant "choquante". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.