Naufrage au large de Bahreïn: au moins 53 morts

MANAMA - Au moins 53 personnes ont péri dans la nuit dans un naufrage près des côtes de Bahreïn. Un bateau de croisière qui transportait environ 130 passagers, dont de nombreux étrangers, s'est retourné à deux kilomètre du littoral."Nous avons récupéré jusqu'à présent 53 corps", a déclaré le commandant Mohammed Ben Dine, directeur de l'information sécuritaire de Bahreïn à la télévision. Des passagers de seize nationalités se trouvaient à bord du bateau.Il s'agissait de 25 Britanniques, 20 Philippins, 10 Sud-Africains et 10 Egyptiens, selon le ministre de l'information, Mohamed Abdoul-Ghaffar Abdoullah. Le responsable a toutefois déclaré ne pas être en mesure de préciser la nationalité des victimes."Les passagers sont des employés d'une compagnie bahreïnie. Il y a parmi eux des Européens, des locaux et d'autres nationalités", a indiqué pour sa part le ministre de l'intérieur, Cheikh Rached ben Abdallah al-Khalifa.Il a également écarté l'hypothèse d'un attentat terroriste ou celle d'un incendie à bord. "Il y a sûrement eu des ennuis techniques", a-t-il ajouté, sans plus de précision, à propos de l'origine de la tragédie.Mais le propriétaire du bateau, Adballah al-Qoubaissi, a imputé la tragédie à un nombre excessif de passagers et à leur mauvaise répartition sur le bateau. Il accusé la compagnie qui l'a loué pour la soirée d'avoir contraint le capitaine à appareiller contre son gré."Le bateau a une capacité de 200 passagers, mais n'est autorisé qu'à transporter 100 personnes", a déclaré M. Qoubaissi, de la compagnie Al-Dana.Selon lui, les passagers s'étaient tous installés d'un seul côté du navire. Le bateau, de deux niveaux, était une embarcation traditionnelle en bois appelé "Banoush" utilisée pour des croisières.Le colonel Youssef al-Ghatim, le chef des garde-côtes, a expliqué que le nombre exact des passagers n'était pas connu avec exactitude. Les premières informations faisaient état de 180 passagers à bord.Un rescapé bahreïni âgé de 58 ans a expliqué avoir sauté du bateau lorsqu'il a constaté qu'il commençait à pencher.Des hélicoptères survolaient dans la nuit le site de la tragédie à la recherche de corps et de rescapés. Selon les gardes-côtes, 63 personnes ont été sauvées. Les forces navales américaines participent aux opérations de secours. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.