Naufrage en mer Rouge: les proches attaquent la compagnie

SAFAGA - Les proches des victimes du al-Salam 98 qui a coulé vendredi en mer Rouge ont laissé éclater leur colère, saccageant un bureau de la compagnie propriétaire du ferry à Safaga, en Egypte. Un millier de passagers sont déclarés morts ou portés disparus.Excédés, épuisés, des centaines de parents des naufragés ont brûlé le logo de cette compagnie, criant leur colère devant l'abscence de nouvelles de leurs proches. La police les a dispersés à coups de grenades lacrymogènes. Sur 1415 personnes à bord du bateau naufragé, 426 ont été rescapés, alors que 195 corps ont été repêchés et 794 sont toujours portés disparus.Les opérations de secours se poursuivaient lundi en mer Rouge après la découverte la veille au soir de 37 rescapés. Mais l'heure du bilan se rapproche. L'espoir de retrouver des survivants est très faible, alors que les éventuels survivants doivent lutter depuis près d'une centaine d'heures contre la fatigue, l'hypothermie et les forts courants d'une mer infestée de requins.La polémique ne cesse d'enfler dans la presse égyptienne qui accuse le gouvernement de laxisme dans les contrôles maritimes de sécurité et l'armateur de faire naviguer des "cerceuils flottants" par mercantilisme.Selon des témoignages, un incendie s'était déclaré à bord du ferry. Mal maîtrisé, les flammes ont ravagé le garage où se trouvaient des voitures et des camions chargés à bord. Le capitaine a minimisé le désastre et refusé de regagner le port saoudien de Duba. Il est toujours porté disparu. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.