Nigeria: les secouristes recherchent toujours des survivants

LAGOS - Des secouristes nigérians s'affairent à répandre des produits désinfectants sur les lieux de l'explosion d'un oléoduc qui a fait plus de 200 morts mardi à Lagos. Ils continuent par ailleurs à chercher d'éventuels survivants.Les corps carbonisés par l'explosion d'Abule-Egba, dans la banlieue nord de la capitale économique nigériane, ont été enlevés mais les lieux sont encore jonchés de morceaux de corps, a constaté un journaliste de l'AFP.Selon un responsable local de la santé, les opérations de désinfection ont commencé mardi soir. "Notre préoccupation est d'éviter l'apparition d'une épidémie", a-t-il expliqué.La Croix-Rouge nigériane a indiqué que de nombreuses personnes sérieusement brûlées restaient cachées, par peur de la police et d'être poursuivies en justice. "Nous avons envoyé des volontaires pour amener dans les hôpitaux tous les blessés qu'ils trouveront", a déclaré un responsable.La Croix-Rouge continue de comptabiliser les brûlés, estimés mardi soir entre 60 et 300, grâce à des volontaires dépêchés dans tous les hôpitaux et cliniques privées.Selon des habitants du quartier sinistré, l'oléoduc avait été vandalisés par des voleurs professionnels et ce n'est que bien après le début de l'incendie que des particuliers sont arrivés sur les lieux avec des bidons pour récupérer de petites quantités de fioul. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.