Nouvelles violences en Irak: au moins un mort à Bagdad

BAGDAD - Une voiture piégée a explosé près d'un marché de Bagdad, faisant au moins un mort et deux blessés. Dans le nord du pays, cinq membres du personnel de la présidence irakienne ont été blessés hier par l'explosion d'une bombe au passage de leur convoi.La voiture piégée a explosé à 11h20 près d'un marché dans le quartier chiite de Chaab, dans le nord de la capitale irakienne, a-t-on appris d'une source de sécurité. Aucune précision supplémentaire n'était disponible dans l'immédiat.Hier soir, une bombe avait explosé alors que le convoi présidentiel entrait dans la ville de Touz Khourmatou, à 70 km au sud de Kirkouk. Le président Jalal Talabani n'était pas présent au moment de cette attaque, a précisé la police.Vendredi toujours, des insurgés ont lancé des attaques concertées à l'aide d'armes légères et de tirs de mortier contre plusieurs bases militaires à Ramadi, un bastion rebelle sunnite situé dans l'ouest de l'Irak. Aucun bilan n'était disponible samedi matin. Ces attaques ont coïncidé avec l'annonce des résultats des législatives.Les autorités irakiennes, qui craignaient des violences lors de l'annonce des résultats, ont fermé pour 48 heures les frontières de trois provinces à forte population sunnite, dont celle d'Al-Anbar (ouest) où se situe Ramadi. Les accès de Falloujah, ancien bastion rebelle à 60 km de Ramadi, ont été aussi fermés pour trois jours, à partir de jeudi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.