Nucléaire iranien: Larijani et Solana intensifient les discussions

MADRID - Le diplomate en chef de l'UE, Javier Solana, et le négociateur iranien, Ali Larijani, vont intensifier leurs discussions pour débloquer la crise du nucléaire iranien. A l'issue de leurs entretiens à Madrid, ils ont convenu d'un nouveau rendez-vous dans deux semaines.Les deux négociateurs n'ont pas fait état d'avancées décisives au terme de leur entretien d'environ quatre heures. M. Larijani a toutefois souligné "qu'il y avait eu des idées utiles échangées de part et d'autre". "Nous travaillons sérieusement pour trouver une solution à ce problème", a-t-il notamment déclaré. Le chef de la diplomatie de l'UE, Javier Solana, a également fait état "d'avancées sur certains thèmes importants".M. Larijani a une nouvelle fois prévenu que la suspension par Téhéran de ses activités d'enrichissement d'uranium était exclue. Javier Solana a répété que cette exigence de la communauté internationale revêtait une "grande importance".Cette rencontre en Espagne était perçue par les diplomates comme une dernière chance un peu vaine d'éviter une troisième résolution du Conseil de sécurité de l'ONU imposant des sanctions à l'Iran, après celles adoptées en décembre et en mars.Une précédente session de pourparlers un mois plus tôt n'a produit aucun résultat et l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) a signalé la semaine dernière que l'Iran n'avait non seulement pas respecté la date butoir du 24 mai pour un arrêt de son programme, mais qu'il l'avait accéléré au point d'envisager une production de combustible nucléaire à une échelle industrielle.Les ministres des Affaires étrangères du G8 ont menacé de prendre de "nouvelles mesures appropriées", formule diplomatique pour désigner des sanctions. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

16.04.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.