Nucléaire nord-coréen: toujours pas d'accord

PéKIN - Les négociateurs aux pourparlers multilatéraux sur le dossier nucléaire nord-coréen se sont séparés sans être parvenus à un accord. Ils ont convenu de reprendre dimanche ces discussions visant à convaincre Pyongyang de renoncer à ses programmes atomiques.Après avoir affirmé vendredi qu'un accord semblait à portée de main, le négociateur en chef américain a indiqué "qu'un ou deux points de désaccords" subsistent encore. Les six pays impliqués dans les négociations (les deux Corées, la Chine, les Etats-Unis, la Russie et le Japon), négocient sur la base d'un projet de texte soumis par la Chine, hôte de ces négociations marathon entamées en août 2003.Selon l'émissaire russe, Pékin planche sur un projet amendé qui détaillerait les modalités de l'aide accordée à Pyongyang en échange de son renoncement au nucléaire. Ce texte prévoit le gel, dans les deux mois, de la principale installation nucléaire nord-coréenne en échange d'une aide énergétique. Le réacteur de Yongbyon (90 km au nord de Pyongyang) produit du plutonium susceptible d'être utilisé à des fins militaires.Mais les discussions achoppent toujours sur des questions de sémantique, les Américains voulant faire figurer le mot "fermeture" pour l'installation de Yongbyon, alors que les Nord-Coréens insistent sur celui de "gel"."Aujourd'hui (samedi) et demain seront probablement des journées cruciales", a laissé entendre le négociateur en chef sud-coréen. "Il est déraisonnable de prédire qu'un accord sera facilement obtenu, car les questions concernent les intérêts de chaque pays", a-t-il dit.La crise actuelle avait été provoquée par la décision de Pyongyang, fin 2002, de reprendre son programme nucléaire en violation d'un accord scellé avec les Etats-Unis en 1994. Elle s'est encore exacerbée après le premier essai nucléaire du régime communiste en octobre 2006. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

16.04.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.