Obsèques civiles dimanche à Rome pour Piergiorgio Welby

BERNE - Les obsèques civiles de Piergiorgio Welby, l'Italien atteint de dystrophie musculaire dont le respirateur a été débranché à sa demande, auront lieu dimanche à Rome. L'Eglise catholique a refusé de célébrer des obsèques religieuses, car elle s'oppose à l'euthanasie.Le parti radical italien et l'association Coscioni, qui ont soutenu son combat pour obtenir le droit de mourir, ont appelé "tous ceux qui veulent adresser un dernier salut à Piergiorgio" à se rassembler dimanche à 10H30 (08H30 GMT) sur la place Saint-Jean Bosco de Rome, devant l'église où la famille aurait souhaité célébrer les obsèques."Ce sera un témoignage populaire de religiosité laïque", a affirmé le parti radical. Le défunt devrait être ensuite incinéré, comme il l'avait demandé.Les obsèques religieuses souhaitées par la veuve, la soeur et la mère de Piergiorgio Welby ont été refusées par le vicariat de Rome, au motif que sa volonté de mourir "affirmée publiquement et de façon répétée" "contraste avec la doctrine de l'Eglise".Le communiqué du vicariat souligne la différence du cas Welby avec les suicides, "dont on peut présumer qu'ils n'ont pas été commis en pleine connaissance et avec le consentement délibéré" de leur auteur.L'Eglise catholique a longtemps refusé les obsèques religieuses aux suicidés mais a assoupli sa position après le concile Vatican II.Le journal d'extrême-gauche Il Manifesto, l'un des seuls à être dans les kiosques samedi en raison d'une grève des journalistes, a barré sa première page du mot "excommunié" accompagnant une photographie de Welby jeune. "Même mort, Welby est dangereux pour l'Eglise".La mort de Welby a relancé la polémique en Italie sur le droit à l'euthanasie, combattu par l'Eglise. Une autopsie de Piergiorgio Welby a été pratiquée vendredi mais ses résultats ne seront connus que dans plusieurs semaines, selon la chaîne de télévision TG24.Mario Riccio, le médecin qui a accepté de débrancher le respirateur et d'administrer un sédatif à Piergiorgio Welby mercredi soir ainsi que Marco Cappato, un responsable du Parti radical, ont été entendus comme témoins par la police jeudi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.