Ordre du temple solaire: début du procès en appel de Tabachnik

GRENOBLE - Le procès en appel du chef d'orchestre franco-suisse Michel Tabachnik s'est ouvert à Grenoble. Le musicien est poursuivi pour "association de malfaiteurs" après la mort de 16 adeptes de l'Ordre du temple solaire (OTS) en 1995 en France.Michel Tabachnik s'est refusé à toute déclaration à son arrivée au palais de justice de Grenoble. Auteur d'écrits ésotériques, il est accusé d'avoir poussé les adeptes à un "transit vers Sirius", c'est-à-dire à se suicider avec leurs proches.Le procès en appel doit durer deux semaines. Michel Tabachnik avait été relaxé au bénéfice du doute en avril 2001. Le parquet, qui avait requis cinq ans de prison à son encontre, avait fait appel.Le 22 décembre 1995, dans une forêt du massif du Vercors, les corps calcinés de seize personnes, dont trois enfants, avaient été découverts sur un bûcher. Les victimes avaient été tuées par balles et quatre armes avaient été retrouvées sur place.Au total, 68 personnes ont perdu la vie dans des "tueries suicides" de l'OTS entre septembre 1994 et décembre 1995. Les suicides de Cheiry (FR) et Salvan (VS) ont notamment conduit à la mort de 58 personnes, dont le gourou de la secte, Jo Di Mambro, et le "rabatteur", le Canadien Luc Jouret. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.