Pakistan: le no2 d'Al Qaïda aurait échappé au raid américain

ISLAMABAD - Un haut responsable pakistanais a démenti la mort du numéro 2 d'Al Qaïda, Ayman al Zaouahri, lors d'un raid américain vendredi près de la frontière afghane. Selon lui, l'Egyptien n'était pas sur place au moment de l'attaque."Al Zaouahri n'était pas là-bas au moment de l'attaque", a dit ce responsable. Un peu plus tôt, on avait rapporté de sources proches des renseignements américains que le raid opéré dans le nord du Pakistan, qui a fait au moins 18 morts parmi les civils, visait l'adjoint d'Oussama ben Laden.Les Etats-Unis ont opéré vendredi un raid aérien au Pakistan, près de la frontière afghane, contre un bâtiment soupçonné d'abriter le numéro deux d'Al Qaïda, Ayman al Zaouahri.Selon des médias américains, cinq personnes ont trouvé la mort dans cette opération qui a pris pour cible le village de Domadola; il s'agirait de hauts responsables d'Al Qaïda. Mais il faudra attendre l'examen des corps pour savoir si Zaouari ou le mollah Mohammad Omar, dirigeant des talibans, ont été tués dans l'attaque, a précisé une source à Washington.Selon le renseignement américain, les deux hommes avaient été conviés à un repas pour fêter l'Aïd el Kébir. "Nous sommes en train d'enquêter et ne sommes pas en mesure en ce moment de dire oui ou non", a de son côté dit le porte-parole du président pakistanais Pervez Musharraf, le général Shaukat Sultan, appelé à confirmer la mort de Zaouahri.Côté civil, des sources locales ont fait part de la mort de 18 villageois, dont des femmes et des enfants, pendant l'attaque qui aurait été menée par des drones (avions sans pilotes) de la CIA, ont rapporté des sources à Washington. Le Pentagone a lui démenti que l'armée américaine ait mené une opération dans la région qui fait face à la province afghane trouvée de Kunar.Considéré comme le numéro deux d'Al-Qaïda, Zaouahi, 55 ans, un chirurgien égyptien de formation serait aussi le médecin personnel d'Oussama ben Laden. Il avait été impliqué dans l'assassinat en 1981 du président égyptien Anouar al-Sadate et le massacre de touristes étrangers au Louxor en 1997.Il est condamné à mort en Egypte et inculpé aux Etats-Unis pour son rôle dans des attentats visant des ambassades américaines en Afrique. Les Etats-Unis estiment que Zahouari, dont ils ont mis la tête à 25 millions de dollars, est le principal idéologue et stratège dans la hiérarchie d'Al-Qaïda. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.