Pâques: crucifixions et flagellations rituelles aux Philippines

CUTUD - Sept fidèles ont été crucifiés à Cutud, aux Philippines, à l'occasion du Vendredi saint pour rappeler la Passion et la mort du Christ. Après l'épreuve des clous plantés dans les pieds et mains, les sept hommes ont été hissés sur des croix sous un soleil de plomb.Pas moins de 20'000 spectateurs ont assisté à ces crucifixions dans ce village qui a inauguré ce rituel du Vendredi saint en 1962, attirant des médias et des fidèles du monde entier. L'ambiance était, malgré les cris de douleur des suppliciés, étonnamment festive avec des vendeurs à la sauvette proposant de la bière, des glaces et des ... fouets en guise de souvenirs.La cérémonie s'est déroulée sur fond musical du succès de Led Zeppelin, "Stairway to Heaven" (Escalier pour le Paradis), diffusé par haut-parleurs avant l'arrivée des suppliciés devant les croix.Les agences de tourisme locales proposaient une formule tout compris pour les fidèles et touristes, y compris étrangers. Des spectateurs VIP avaient le privilège d'observer la scène depuis des plateformes surélevées.Avant ces crucifixions, des dizaines d'hommes, à moitié nus et le visage cagoulé, se sont frappés le torse et le dos jusqu'au sang avec des tiges de bambou aux extrémités de verre pour mimer la Passion du Christ. Le sol était maculé de sang.Aucune victime n'a été enregistré jusqu'ici lors de ces rites extrêmes aux Philippines. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.