Pékin promet de doubler son aide au continent africain

PéKIN - La Chine a promis de participer au développement de l'Afrique. Au premier jour du sommet sino-africain de Pékin, elle va doubler son aide financière et éponger partiellement la dette des pays les plus pauvres du continent.En ouvrant la plus grande réunion diplomatique jamais organisée par la Chine, qui rassemble plus de 40 chefs d'Etat et de gouvernement africains, le président Hu Jintao a annoncé un catalogue de mesures pour une coopération "gagnant-gagnant"."Le forum est une plateforme de dialogue importante et un mécanisme efficace pour un mener un dialogue collectif, et renforcer la confiance mutuelle et la coopération entre la Chine et les pays africains", a déclaré le président Hu. Sans en révéler le montant, il s'est notamment engagé à multiplier par deux l'aide financière accordée à l'Afrique d'ici 2009.Pékin a aussi promis de débloquer une série de prêts à taux préférentiels d'un montant de 3 milliards de dollars. La Chine, quatrième économie mondiale mais aussi "le plus grand pays en développement" selon M. Hu, annulera la dette des pays les plus pauvres à travers la mise en place de prêts gouvernementaux à taux zéro.Depuis environ cinquante ans, la Chine a déjà épongé les dettes de 31 pays africains les plus défavorisés pour un montant estimé à 10,9 milliards de yuans (1 milliard de francs)."La Chine sera toujours le bon ami, le bon partenaire, et le bon frère de l'Afrique", a lancé le président chinois dans son discours de bienvenue au Palais du peuple à Pékin, répondant indirectement à certaines critiques occidentales accusant le régime communiste de participer au réendettement de pays pauvres."Notre rencontre d'aujourd'hui entrera dans l'Histoire", a-t-il dit, estimant que, "sans paix entre la Chine et l'Afrique, il n'y aura pas de paix dans le monde".Le chef de l'Etat a également annoncé une enveloppe de 5 milliards de dollars pour encourager les investissements de sociétés chinoises en Afrique et s'est engagé simultanément à ouvrir son marché aux produits africains.Avant son discours, le numéro un chinois avait déroulé le tapis rouge pour accueillir un par un, pendant plus de trente minutes, les représentants des 48 pays invités.L'Afrique, ancien champ d'engagement politique maoïste est devenue une terre de conquêtes économiques pour une Chine assoiffée de pétrole. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.