Pourparlers à Pékin: la Corée du Nord veut la levée des sanctions

PéKIN - La Corée du Nord conditionne l'abandon de son programme nucléaire militaire à la levée des sanctions imposées par le Conseil de sécurité de l'ONU après son essai atomique. Elle a exprimé cette exigence dès la reprise des pourparlers à six.Destinés à obtenir de la Corée du Nord qu'elle renonce à ses ambitions atomiques, ces pourparlers réunissent la Chine, les Etats-Unis, les deux Corées, le Japon et la Russie."Les Nord-Coréens ont insisté sur le fait que les discussions sur l'application de l'accord de septembre 2005 ne pourraient être possibles que si les sanctions financières américaines et les sanctions de l'ONU étaient d'abord levées", a indiqué une source participant aux pourparlers à six à Pékin.L'ONU a imposé des sanctions économiques et commerciales contre la Corée du Nord après l'explosion de sa première bombe atomique le 9 octobre.Jusqu'à présent, le régime de Kim Jong-il avait insisté sur la levée des sanctions américaines mais n'avait pas encore posé comme condition au démantèlement de son programme celle concernant les sanctions de l'ONU, votées le 14 octobre par le Conseil de sécurité, y compris par la Chine, son plus proche allié.Lors de l'avant-dernière session de négociations, en septembre 2005, les six pays avaient signé une déclaration commune dans laquelle Washington reconnaissait à la Corée du Nord le droit de se doter d'une industrie nucléaire civile. En contrepartie, le régime de Kim Jong-il s'engageait à renoncer à son programme nucléaire militaire et à rejoindre le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), qu'il avait quitté en janvier 2003.Mais les discussions avaient été suspendues au mois de novembre suivant, boycottées par Pyongyang pour protester contre des sanctions financières américaines. Les autorités de Macao venaient de geler environ 24 millions de dollars détenus dans des comptes nord-coréens à la Banco Delta Asia (BDA), sous la pression de Washington qui avait accusé la banque de blanchir de l'argent pour le régime nord-coréen. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.