Procès de Saddam Hussein: l'ex-raïs fait la grève de la faim

BAGDAD - Le procès de Saddam Hussein a repris à Bagdad. L'ancien dictateur a annoncé devant le Haut tribunal pénal que lui et ses sept co-accusés avaient entamé une grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements dont ils se disent victime."Nous sommes en grève de la faim depuis trois jours pour protester contre la manière dont ils nous ont amenés au tribunal", a déclaré l'ancien président irakien, qui reproche à la cour de l'obliger à assister aux audiences.Vêtu comme la veille d'une veste sombre sur une dichdacha, la robe masculine traditionnelle, l'ancien dictateur a crié à son arrivée dans la salle: "Dieu est le plus grand, vive la nation arabe". Son demi-frère Barzan al-Tikriti, habillé en pyjama, a crié "Je sacrifie le sang de mon père et ma mère pour le parti Baas (l'ancien parti au pouvoir, ndlr)".Les avocats de la défense boycottent toujours le tribunal, qui siège dans la Zone verte ultra sécurisée au centre de Bagdad, exigeant notamment la révocation du président du tribunal, le kurde Raouf Rachid Abdel Rahman.Lundi, les accusés avaient déclenché un énorme chahut en affirmant avoir été conduits de force au tribunal sans la présence de leurs défenseurs. Ils avaient tenté d'interrompre la séance mais le président était passé outre et avait demandé l'audition des témoins, dont deux anciens responsables de l'ancien régime.Saddam Hussein et sept de ses anciens collaborateurs comparaissent pour le massacre en 1982 de 148 personnes dans la ville chiite de Doudjaïl. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.