Proche-Orient: accord de cessez-le-feu entre groupes palestiniens

GAZA - Les factions palestiniennes rivales du Hamas et du Fatah ont convenu de rétablir le calme dans la bande de Gaza au terme d'une journée marquée par de violents affrontements entre les deux camps. Les heurts ont fait au moins trois morts en 24 heures.L'accord prévoit une reprise des discussions entre les deux groupes sur la formation d'un gouvernement d'union. Le texte préconise également de mettre fin aux démonstrations de force, de faire rentrer les forces de sécurité dans leurs casernes, de relâcher les personnes enlevées par chaque camp et de mettre fin au siège de ministères.Les violences interpalestiniennes se sont multipliées au lendemain de l'annonce faite samedi par le président Mahmoud Abbas sur la tenue d'élections présidentielle et législatives anticipées. La mesure avait été aussitôt qualifiée de "coup d'Etat" par le mouvement islamiste et le gouvernement qui contestent toute prérogative du président pour prendre cette décision.Dimanche, des partisans de M. Abbas ont pris le contrôle de deux ministères du Hamas. L'opération a été qualifiée de "coup d'Etat militaire" par le mouvement islamiste. Peu après, des obus de mortier sont tombés près des bureaux de la présidence de l'Autorité palestinienne à Gaza, blessant au moins cinq gardes. M. Abbas qui se trouvait en Cisjordanie, n'a pas été blessé.Par ailleurs, un camp d'entraînement de la garde présidentielle a été attaqué à la grenade et à la roquette anti-char par des dizaines d'hommes armés dimanche à l'aube dans le sud de la ville de Gaza. Un garde y a été tué et cinq autres blessés dans la fusillade qui a suivi.En outre, des membres des deux factions se sont affrontés dans les rues et le convoi du ministre des affaires étrangères issu du Hamas a été attaqué par des hommes en armes. Personne n'a été blessé.Une Palestinienne de 19 ans a été tuée par une balle perdue à Gaza dans les affrontements armés entre des militants du Fatah et du Hamas, qui ont également fait six blessés, dont une fillette et un correspondant du journal français "Libération". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.