Proche-Orient: Ariel Sharon entre la vie et la mort

JERUSALEM - Victime d'une grave attaque cérébrale mercredi soir, Ariel Sharon, 77 ans, se trouve entre la vie et la mort. Malgré plus de sept heures d'intervention chirurgicale, l'état du premier ministre israélien est qualifié de "grave" par son médecin. Le directeur de l'hôpital Hadassah de Jérusalem, le professeur Shlomo Mor Yossef, a déclaré jeudi matin que M. Sharon était "dans un état grave" et que l'intervention chirurgicale devait encore se poursuivre "plusieurs heures". Le premier ministre avait été hospitalisé mercredi peu avant minuit (22h00 GMT) et il se trouvait toujours sur la table d'opération à 07h00 jeudi. "Le premier ministre a été admis alors qu'il était à demi conscient avec une forte tension artérielle et nous avons constaté une grave hémorragie cérébrale", a-t-il ajouté, précisant qu'il avait dû "être ramené à la table d'opération après un scanner", jeudi avant l'aube. Ehud Olmert occupe les fonctions de premier ministre par intérim, a déclaré le porte-parole de M. Sharon. "Il n'y a pas de vide du pouvoir et il a tous les pouvoirs de cette charge", a-t-il précisé. Il s'agit pour M. Sharon de la deuxième attaque cérébrale en moins de trois semaines. Il devait d'ailleurs subir jeudi un cathétérisme cardiaque. Le président américain George W. Bush a dit partager "l'inquiétude des Israéliens" après l'hospitalisation de M. Sharon, "homme de courage et de paix", dans un communiqué diffusé par la Maison Blanche. Cette brutale dégradation de l'état de santé de M. Sharon a plongé le pays dans l'incertitude politique à trois mois d'élections générales en Israël où son parti Kadima était donné vainqueur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.