Proche-Orient: au moins quatre morts dans un attentat suicide

TULKAREM - Un attentat suicide perpétré par un kamikaze palestinien à l'entrée de Tulkarem dans le nord de la Cisjordanie a fait au moins quatre morts et six blessés. Deux Palestiniens, outre le kamikaze, ont été tués ainsi qu'un soldat israélien. Un homme qui a partagé sans le savoir un taxi avec le kamikaze a raconté que les soldats avaient fait arrêter le véhicule à un point de contrôle improvisé avant de l'inviter à en descendre. "L'homme est sorti lentement, a fermé sa veste et s'est fait exploser", a-t-il poursuivi. De source militaire, on précise que le barrage a été mis en place sur la base de renseignements annonçant un attentat imminent en Israël. L'armée avait dans un premier temps affirmé que l'attentat avait été commis par deux kamikazes palestiniens. "L'explosion était tellement puissante que nous avons cru qu'il y avait deux kamikazes mais il s'avère que deux autres (Palestiniens) ont été tués", outre le kamikaze, a-t-elle affirmé. Selon Radio Israël, l'attaque a été commise par le Jihad islamique, auteur du dernier attentat-suicide en date qui a causé la mort de cinq Israéliens le 6 décembre à Netanya. Des responsables de l'organisation extrémiste à Gaza n'ont toutefois pas confirmé l'implication de leur mouvement. Ils ont cependant promis de frapper "au coeur de l'entité sioniste", en représaille à l'instauration par Israël d'une "zone-tampon" dans le nord de la bande de Gaza. Par ailleurs, l'artillerie israélienne a de nouveau ouvert le feu jeudi pour empêcher les activistes palestiniens de tirer des roquettes artisanales depuis la bande de Gaza, que Tsahal a évacuée en septembre au terme de 38 ans d'occupation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.