Proche-Orient: bombardements israéliens meurtriers au Liban

BEYROUTH - Au 31e jour de son offensive, l'armée israélienne a violemment bombardé à l'aube le Liban. L'aviation a effectué une centaine de raids notamment sur la banlieue sud chiite de Beyrouth et sur le nord du pays. Au moins onze civils ont été tués, selon la police.Les combats se aussi sont poursuivis au Liban sud entre le Hezbollah et l'armée israélienne qui progresse en vue d'y instaurer une zone de sécurité. Un soldat a été tué et une vingtaine d'autre blessés lors daccrochages avec la milice chiite.En un mois de guerre, 82 soldats ont péri, ainsi que 38 civils israéliens. Côté libanais, l'offensive israélienne, déclenchée par la capture par le Hezbollah de deux soldats israéliens à la frontière, a tué plus de 1100 personnes, en majorité des civils, et a causé des destructions dévastatrices dans tout le pays.Les organisations humanitaires s'alarment des difficultés à acheminer de l'aide aux populations piégées par les combats au sud, et à circuler ailleurs dans le pays, où routes et ponts sont détruits. Quelque 900'000 personnes ont été déplacées par les bombardements au Liban et vivent dans des conditions extrêmes.Jeudi, des colonnes de blindés israéliens avaient progressé de sept kilomètres en territoire libanais après des combats acharnés. Israël avait cependant assuré n'avoir pas encore lancé la nouvelle phase de son offensive destinée à étendre ses opérations terrestres, décidée mercredi par le cabinet de sécurité.Officiellement, il s'agit, selon l'Etat hébreu, de donner une chance aux efforts diplomatiques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.