Proche-Orient: l'armée israélienne étend ses opérations militaires

BEYROUTH - L'armée israélienne a étendu ses opérations terrestres au Liban sud principalement autour de Bint Jbeil. De violents affrontements y opposent ses forces aux combattants du Hezbollah. Au moins un soldat israélien a été tué et quatre chars israéliens détruits.L'aviation israélienne a de son côté poursuivi ses bombardements, effectuant 40 raids durant la nuit. Une personne a été tuée et dix autres blessées dans ces frappes. Sur le plan diplomatique, la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a appelé à parvenir d'urgence à un cessez-le-feu au Liban, pour la première fois depuis le début du conflit."Nous pensons qu'un cessez-le-feu est urgent", a déclaré Mme Rice, partie dimanche de Washington pour Israël, où elle doit s'entretenir avec le premier ministre Ehud Olmert et d'autres responsables de l'Etat hébreu. Mais, a-t-elle ajouté, "il est important" de réunir "les conditions pour qu'il (le cessez-le-feu) soit viable".C'est la première fois que les Etats-Unis, qui veulent la neutralisation du Hezbollah libanais, appellent à un cessez-le-feu au Liban, où 362 personnes ont été tuées depuis le début du conflit, déclenché par la capture de deux soldats israéliens le 12 juillet par la milice chiite. Condoleezza Rice se rendra ce lundi au Liban avant de se rendre dans la journée à Jérusalem.M. Olmert s'est dit favorable dimanche au déploiement au Liban sud d'une force "formée par des pays de l'Union européenne" pour contrôler la frontière avec Israël et désarmer le Hezbollah.Toutefois, le commissaire européen au Développement Louis Michel a estimé que les Européens, divisés, ne semblent pas capables d'envoyer une force au Liban. Il a dit préférer la solution d'une force internationale de stabilisation préconisée par le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan.Selon l'ONU, plus de 500'000 personnes ont été déplacées depuis le début de l'offensive d'Israël, qui a imposé un blocus maritime, aérien et terrestre quasi-hermétique au Liban. Les organisations humanitaires qualifient la situation humanitaire de "catastrophique". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.