Proche-Orient: le parti de Sharon écraserait le Likoud (sondages)

JÉRUSALEM - Le nouveau parti, dont le premier ministre israélien Ariel Sharon a annoncé lundi la création, infligerait une sévère défaite au Likoud qu'il dirigeait jusqu'à présent, selon trois sondages. Le nom définitif de cette formation n'a pas été choisi. Le nouveau parti de M. Sharon remporterait entre 30 et 33 mandats sur 120, alors que les travaillistes dirigés par Amir Peretz obtiendraient 26 députés (contre 22 actuellement) et le Likoud s'effondrerait en ne recueillant que 12 à 15 mandats contre 40 dans le parlement actuel. Ces sondages ont été publiés par les quotidiens "Yédiot Aharonot", "Maariv" et "Haaretz". A la question "est-ce qu'Ariel Sharon a agi comme il le faut en quittant le Likoud ?", 55 % des personnes interrogées ont répondu par l'affirmative contre 25 % qui pensent le contraire tandis que le reste est sans opinion. Par ailleurs, Benjamin Netanyahu, un ancien premier ministre, qui était le principal rival au Likoud de M. Sharon, part favori selon le sondage du "Yédiot Aharonot" pour prendre la tête du grand parti de la droite devant le ministre de la Défense Shaoul Mofaz et le chef de la diplomatie Sylvan Shalom qui devait annoncer sa candidature dans la journée. Le parlement israélien a voté lundi sa dissolution, en vue d'élections anticipées qui devraient avoir lieu en mars 2006. Le projet de dissolution, présenté par des partis de l'opposition, a été adopté à la quasi unanimité en lecture préliminaire et pourrait être définitivement adopté mardi soir, selon la radio publique. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.