Proche-Orient: l'UE échoue à appeler à "un cessez-le-feu immédiat"

BRUXELLES - Les ministres européens des Affaires étrangères ont renoncé à appeler à "un cessez-le-feu immédiat" au Liban face notamment à l'opposition du Royaume-Uni. Ils ont préféré préconiser une "cessation immédiate des hostilités".La présidence finlandaise de l'UE avait proposé à la mi-journée aux ministres européens des Affaires étrangères que l'Union appelle à un "cessez-le-feu immédiat" mais cette expression, qui devait être approuvée à l'unanimité, a notamment été rejetée par plusieurs capitales dont Londres, Berlin et La Haye, selon des diplomates.Finalement, les 25 ont retenu une formulation proposée par le Luxembourg qui appelle à "une cessation immédiate des hostilités par toutes les parties en vue d'un cessez-le-feu durable", selon l'une de ces sources. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.