Proche-Orient: Mahmoud Abbas accentue sa pression sur le Hamas

GAZA - Mahmoud Abbas a accentué sa pression sur le Hamas, au lendemain de sa décision de déclarer "illégale" une force armée que contrôle ce mouvement. Le président palestinien s'est dit déterminé à mener des élections générales anticipées contre l'avis des islamistes."Je ne reviendrai pas sur la tenue d'élections législatives et présidentielle anticipées", a affirmé M. Abbas. "Ce projet n'est pas une tactique. Toutes les voies sont fermées pour former un gouvernement d'union nationale et il n'y pas d'autre choix à part ces élections", a-t-il ajouté, en appelant tous les membres du Fatah "à se préparer" à ce scrutin.M. Abbas n'a toujours pas donné de date pour ces élections. Il avait annoncé leur tenue le 16 décembre après l'échec de discussions avec les dirigeants du Hamas, qui contrôle le gouvernement, pour former un gouvernement d'union.Les violences entre les partisans des deux mouvements rivaux, fréquentes depuis la victoire électorale du Hamas en janvier 2006, avaient gagné en intensité après l'annonce de la convocation de ce scrutin qualifié par les islamistes de tentative de "coup d'Etat".Les craintes d'une confrontration d'envergure entre le Hamas et le Fatah ont été ravivées après la décision samedi de M. Abbas de déclarer "illégale" la Force exécutive du Hamas, si elle n'était pas intégrée dans l'appareil sécuritaire existant. En riposte, le Hamas a décidé de faire passer les effectifs de cette force de 5000 à 12'000 hommes.La garde présidentielle de M. Abbas compte elle pour l'heure 3700 membres. Avec l'aide des Etats-Unis et de leurs alliés, le président espère la faire passer à 4700 hommes d'ici un an.Sur le terrain, près de 400 Palestiniens ont manifesté à Naplouse, en Cisjordanie, contre ces violence qui ont fait seize morts en cinq jours dans la bande de Gaza. Mais, signe de la tension régnante, des dizaines de milliers de partisans du Fatah réunis dans un stade de Gaza pour le 42e anniversaire du parti ont appelé à venger la mort d'un colonel de la Sécurité préventive, tué jeudi par des partisans du Hamas. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.