Proche-Orient: quatre soldats portés disparus

BEYROUTH/JéRUSALEM/GAZA - Quatre marins israéliens sont portés disparus après queleur navire a été touché au large de Beyrouth par le Hezbollah.L'armée israélienne a elle poursuivi ses attaques destructrices auLiban.Un bâtiment de la marine de guerre israélienne a été touché vendredi soir et a pris feu, a annoncé une porte-parole militaire samedi. Le navire a ensuite été remorqué vers le port de Haïfa dans le nord d'Israël.L'armée israélienne avait indiqué dans un premier temps que ce bâtiment avait subi des dégâts légers. Le Hezbollah annonçait l'avoir détruit. Un navire civil, apparemment égyptien, a été endommagé dans le même secteur.Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré vendredi soir une "guerre ouverte" à Israël. Il s'exprimait peu après avoir échappé à un raid israélien qui a détruit ses bureaux et son domicile.Face à l'escalade de la violence qui fait craindre un conflit régional, le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu une réunion d'urgence à New-York. La rencontre s'est achevée sans demande de cessez-le-feu, comme le réclamait le Liban.Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a donné vendredi soir son feu vert à l'armée pour la poursuite des attaques au Liban contre de nouvelles cibles. Il avait posé trois conditions à un cessez-le-feu: la libération des deux soldats israéliens enlevés, l'arrêt des tirs de roquettes et l'application d'une résolution de l'ONU sur le désarmement du mouvement chiite.L'armée israélienne a aussi poursuivi ses frappes aériennes dans la bande de Gaza pour obtenir la libération d'un autre militaire enlevé le 25 juin par des activistes palestiniens. Elle a lancé un raid contre le siège du ministère de l'économie. Cette opération n'a fait aucune victime. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.