Proche-Orient: reprise des raids aériens israéliens au Sud-Liban

JéRUSALEM - Malgré la suspension pour 48 heures de ses raids aériens au Liban, l'aviation israélienne a bombardé des positions du Hezbollah à Taybeh. Selon un porte-parole israélien, les frappes n'ont touché que des zones inhabitées pour appuyer les forces terrestres.Israël avait décidé de suspendre ses bombardements aériens après la mort dimanche d'au moins 52 civils, dont 30 enfants, tués dans un de ses raids à Cana. "Le raid aérien à Taybeh ne contredit pas cette annonce car nous ne nous sommes pas engagés à suspendre toutes les frappes", a affirmé le porte-parole.L'artillerie israélienne n'a en revanche pas interrompu ses bombardements de villages au Sud-Liban, notamment à Jebbine et Kafra. De violents accrochages opposaient lundi des unités israéliennes et des combattants du Hezbollah pour le contrôle d'une colline proche de la frontière.Au nord du port de Tyr, un soldat libanais a été tué et trois autres blessés dans un bombardement naval israélien.Les dirigeants israéliens se sont d'ailleurs efforcés de démontrer que leur concession ne signifiait pas la fin de l'offensive contre le Hezbollah. Le ministre de la Défense Amir Peretz a rejeté l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu immédiat et annoncé que Tsahal allait élargir ses opérations contre la milice chiite libanaise.La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice avait peu avant quitté Jérusalem pour Washington sur une note d'optimisme, en affirmant sa "conviction" qu'un "cessez-le-feu urgent" et "un règlement durable" étaient possibles dès cette semaine.Le premier ministre Ehud Olmert avait pourtant déclaré samedi soir à Mme Rice qu'Israël avait encore besoin de "10 à 14 jours" pour atteindre ses objectifs. Ceux-ci consistent essentiellement à obtenir l'éloignement du Hezbollah de la frontière et son désarmement, afin de mettre fin à la pluie de près de 2000 roquettes qui s'est abattue sur le nord d'Israël depuis le 12 juillet. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.