Prodi a bouclé son gouvernement et un de ses alliés et déjà deçu

ROME - Le chef de l'Union de la gauche italienne Romano Prodi, chargé mardi soir de former le futur gouvernement, a annoncé avoir bouclé la liste de ses ministres. Mais une de ses alliées, Emma Bonino, s'est déclaré "déçue"."La liste des ministres est bouclée et bien bouclée", a fait savoir M. Prodi au terme d'une longue nuit de négociations. Une nouvelle réunion des dirigeants des partis de l'Union de la gauche est toutefois prévue dans la matinée pour finaliser la liste des vice-ministres et des secrétaires d'Etat."Nous avons fait un bon travail, mais cette liste n'est pas encore terminée et nous nous revoyons demain (mercredi)", a précisé le "Professeur".Emma Bonino, dirigeante de "la Rose au poing", alliance entre les radicaux et les socialistes, s'est dite "déçue" et a annoncé que son mouvement déciderait s'il restait dans l'Union. La Rose au poing n'a pas d'élus au Sénat, où la majorité de la gauche est très courte avec 158 élus sur 315 contre 156 à la droite et un indépendant.M. Prodi devrait être reçu à la mi-journée par le président de la République Giorgio Napolitano pour lui présenter son gouvernement. Il devra ensuite obtenir la confiance des deux chambres du parlement. Le vote au Sénat est prévu en fin de semaine et le vote à la Chambre des députés lundi ou mardi prochain.Le ministère-clé de l'économie devrait être confié à Tommaso Padoa-Schioppa, ancien membre du directoire de la Banque centrale européenne. Une nomination attendue par les marchés financiers et les institutions internationales. Les affaires étrangères devraient pour leur part revenir à Massimo d'Alema, président du Parti des démocrates de gauche (DS), la principale composante de l'Union. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.