Quatre morts en Afghanistan malgré les appels au calme

MAZAR-I-SHARIF/COPENHAGUE/GENèVE - Des manifestants ont pénétré dans l'ambassade danoise à Téhéran en lançant des cocktails Molotov, pour protester contre les caricatures de Mahomet. En Afghanistan, de nouvelles violences ont fait 4 morts. Les appels au calme restent vains.Quatre Afghans ont été tués dans l'attaque d'un camp de soldats norvégiens de l'OTAN par des centaines de manifestants dans le nord du pays. Ils ont été abattus par la police afghane en riposte à des tirs. Cinq soldats norvégiens ont été légèrement blessés.L'escalade provoquée par les dessins parus dans un quotidien danois, puis un magazine norvégien et d'autres journaux européens, avait fait ses premiers morts dimanche et lundi, un à Beyrouth, trois en Afghanistan, et un cinquième en Somalie.Malgré la crise, le Danemark n'a pour l'instant pas l'intention de retirer ses troupes d'Irak et d'Afghanistan. "Bien sûr, cela affecte nos soldats. Nous devons modifier l'organisation de nos patrouilles et prendre des précautions. Mais nous n'avons pas parlé de retrait", a déclaré le ministre danois de la Défense, Soren Gade.En Iran, des manifestants ont pénétré dans l'ambassade du Danemark et lancé des cocktails Molotov pour la deuxième journée consécutive. En Indonésie, de nouvelles manifestations se sont déroulées devant l'ambassade du Danemark à Djakarta - provisoirement fermée - et dans différentes villes. Copenhague a appelé ses ressortissants à quitter le pays pour des raisons de sécurité.En Turquie, le meurtrier présumé d'un prêtre catholique italien, un adolescent de 16 ans, a été arrêté à Trabzon, dans le nord-est du pays, où le crime a été commis dimanche. Selon la chaîne d'information NTV, il a dit avoir agi à cause des caricatures mais cela n'a pas été confirmé officiellement.Au Niger, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Niamey. En Croatie, l'hebdomadaire Nacional a publié mardi les douze caricatures de Mahomet, se demandant si l'Occident devait accepter la "dictature religieuse et culturelle" des islamistes.Parallèlement, de nouvelles exhortations au calme ont été lancées mardi, après que l'Union européenne eut appelé à la protection de ses ressortissants et ambassades.Les appels au boycottage de produits danois dans le monde musulman ne constituent pas de violation des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a estimé mardi son directeur général, Pascal Lamy. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.