Renfort massif de chars et d'infanterie près de la bande de Gaza

NAHAL OZ - Des dizaines de chars israéliens et des renforts d'infanterie sont déployés à quelques centaines de mètres de la bande de Gaza. Une opération d'envergure pour libérer un soldat enlevé dimanche pourrait être lancée.Ces forces sont concentrées dans le secteur du kibboutz (village collectiviste) de Nahal Oz d'où l'on peut voir les premières maisons du nord de la bande de Gaza.L'armée israélienne a permis aux journalistes et photographes de se déplacer parmi les chars. Plusieurs véhicules blindés qui servent à déminer le terrain avant le passage des chars se trouvent également dans le secteur.La radio de l'armée israélienne a précisé que ces renforts comprennent deux régiments d'infanterie ainsi que deux bataillons de blindés. La radio a ajouté que l'ordre de pénétrer dans la bande de Gaza n'a pas été donné jusqu'à présent de crainte pour la vie du soldat enlevé par des groupes armés palestiniens.Un haut responsable du ministère de la Défense, le général de réserve Amos Gilad a pour sa part indiqué à la radio publique qu'Israël avait décidé "de combiner les pressions politiques et militaires pour obtenir la libération du soldat".Le soldat a été enlevé dimanche dans une attaque menée conjointement par trois groupes armés palestiniens contre un poste militaire israélien à la lisière de la bande de Gaza. Deux autres soldats israéliens et deux militants palestiniens ont été tués dans l'attaque."Nous avons également pris toutes les mesures nécessaires pour être prêts à agir à tout moment", a ajouté Amos Gilad. Le quotidien "Yédiot Aharonot" affirme qu'Israël allait couper l'électricité, l'approvisionnement en eau, en carburant et en vivres de la bande de Gaza qui a été isolée du reste du monde.Lundi, le premier ministre israélien Ehud Olmert a prévenu que "le moment où nous lancerons une opération de grande envergure se rapproche, nous n'attendrons pas indéfiniment, car nous n'avons pas l'intention d'être le jouet d'un chantage de la part du Hamas", qui dirige le gouvernement palestinien.Pour sa part, le président palestinien Mahmoud Abbas a ordonné aux forces de sécurité palestiniennes de procéder à une vaste battue pour retrouver le soldat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.