Royal et Sarkozy s'attaquent sur les bilans de leur gouvernement

PARIS - Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy se sont affrontés lors d'un débat télévisé crucial à quatre jours du second tour de la présidentielle. Ils se sont attaqués sur les bilans respectifs des gouvernements de gauche et de droite au pouvoir depuis 1997.Très offensive, la candidate socialiste a attaqué son rival de droite sur son bilan au ministère de l'intérieur, qu'il a quitté en mars, n'hésitant pas à l'interrompre à plusieurs reprises alors qu'il tentait de répondre. Elle a relevé que les "agressions ont augmenté depuis 2002 de plus 30% de violences physiques gratuites contre les personnes"."En 2002, M. Sarkozy vous aviez parlé de la tolérance zéro et vous avez vu qu'aujourd'hui les Français s'inquiètent beaucoup de la montée des violences", a-t-elle ajouté, avant de demander que "les responsables politiques rendent des comptes".Nicolas Sarkozy a répondu qu'il assumait "une partie du bilan du gouvernement". Mais, a-t-il ajouté, en arrivant place Beauvau en 2002, "j'ai trouvé une situation qui était catastrophique et qui était pour beaucoup dans la défaite de vos amis" du gouvenrement de la "gauche plurielle" au pouvoir de 1997 à 2002, auquel participait Mme Royal.Le candidat de la droite s'en est également vivement pris aux 35 heures, la mesure phare du gouvernement Jospin qualifiée d'"erreur monumentale" et de "catastrophe généralisée" pour l'économie française. Selon lui, cette mesure "n'a pas créé un seul emploi".Les deux candidats étaient face à face, devant une table carrée, à deux mètres l'un de l'autre, sans public. Le débat était animé par deux vedettes de l'audiovisuel, Patrick Poivre d'Arvor, de TF1, et Arlette Chabot, de la chaîne publique France 2. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.