Sibérie: au moins 81 morts dans une mine de Kemerovo

MOSCOU - Au moins 81 personnes ont été tuées en Russie par un coup de grisou dans une mine de charbon de la région sibérienne de Kemerovo. Les secouristes travaillent d'arrache-pied pour libérer les dizaines de mineurs, morts ou vivants, toujours prisonniers.Il s'agit de l'accident minier le plus meurtrier dans la région ces dix dernières années. 80 mineurs et un Britannique ont été tués et 92 autres mineurs ont été sauvés, a déclaré mardi un porte-parole du ministère des Situations d'urgence à Moscou. Selon les autorités locales citées par l'agence Interfax, le citoyen britannnique était "un banquier chargé de déterminer la solvabilité de l'entreprise" minière.D'après l'administration locale, environ 200 personnes se trouvaient dans la mine au moment de l'explosion. L'entreprise qui exploite la mine avance le chiffre de 183. Environ trente personnes, morts ou vivantes, seraient donc encore dans la mine si l'on prend en compte les chiffres fournis par les autorités.Près d'une vingtaine d'heures après une "explosion de méthane" à l'intérieur de cette mine de Novokouznetsk, en Sibérie occidentale, une douzaine d'équipes de secouristes tentaient toujours de sauver les mineurs qui n'ont pas pu échapper au coup de grisou et s'extirper de la mine.Pour le gouverneur de la région, Aman Touleïev, l'accident a pu être provoqué par un "éboulement" de charbon qui a entraîné un effondrement d'une des galeries. Et le méthane s'est ensuite concentré dans certaines parties de la mine, prêt à exploser.Signe que le drame est pris très au sérieux, le ministre des Situations d'urgence, Sergueï Choïgou, a reçu l'ordre du Kremlin de se rendre sur place pour rejoindre le gouverneur Aman Touleïev qui dirige les opérations de secours.La mine appartient au groupe sidérurgique Evraz, propriété du richissime homme d'affaires russe Roman Abramovitch. Sur les dix dernières années, c'est le sixième accident de ce type dans la région de Kemerovo qui compte de nombreuses mines. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.