Somalie: l'Ethiopie dit avoir été contrainte d'entrer en guerre

BERNE - L'Ethiopie a été obligée d'entrer en guerre contre les islamistes somaliens pour protéger sa souveraineté, a déclaré son Premier ministre Meles Zenawi. Ses troupes quitteront le pays dès que leur mission sera achevée, a-t-il ajouté."Les forces de défense éthiopiennes ont été contraintes d'entrer en guerre pour protéger la souveraineté de la nation et repousser les attaques répétées des terroristes des tribunaux islamiques et des éléments anti-éthiopiens qui les soutiennent", a déclaré Meles à la télévision publique.Il a ajouté que son pays était favorable à l'idée de négociations entre le gouvernement éthiopien de transition et les tribunaux islamiques pour mettre en place un gouvernement conjoint.Meles a affirmé que l'Ethiopie avait tenté jusqu'au bout de régler par le dialogue la crise lors de discussions à Djibouti avec l'Union des tribunaux islamiques (UTI). Selon lui, des négociations auraient eu lieu jusqu'à mercredi dernier, à Doubaï.Mais son pays a été contraint de riposter aux "attaques généralisées" dans la zone de Baidoa, où est retranché le gouvernement intérimaire somalien, et dans la région semi-autonome du Puntland."Les forces du gouvernement fédéral de transition, les forces du Puntland et d'autres forces armées somaliennes combattent aux côtés des forces éthiopiennes", a dit Meles. C'est la première fois qu'il admet que des troupes éthiopiennes opèrent en Somalie aux côtés des forces gouvernementales. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.