Somalie: l'Ethiopie revendique la prise de six localités

MOGADISCIO - Le gouvernement éthiopien a revendiqué la prise de six localités en Somalie depuis le début de sa contre-offensive dimanche. Il a indiqué que les islamistes somaliens battent en retraite.Le gouvernement éthiopien accuse les islamistes somaliens d'avoir enrôler dans leurs rangs des combattants "jihadistes" étrangers et des membres des mouvements séparatistes éthiopiens des régions de l'Oromo (sud) et de l'Ogaden (frontalière avec la Somalie).Le communiqué du ministère de l'Information précise que les forces gouvernementales appuyées par l'armée éthiopienne, "ont pris le contrôle des villes de Biiradleey, Gelanbuur et Adodo (centre) et des villes de Kalibeer et Beldweyne sur le front de Ferfeer"."Les forces nationales de défense avancent actuellement pour contrôler Bulo, Borde et Jowhar. Elles ont pris également le contrôle de la ville d'Adili et de ses environs et encerclent Dinsoor" (sud), note le communiqué.L'Ethiopie a reconnu dimanche officiellement qu'elle était engagée militairement contre les tribunaux islamiques en Somalie, pour soutenir le gouvernement de transition."Les forces de défense ont également infligé des dégâts importants aux institutions contrôlées par le groupe fondamentaliste grâce à des frappes aériennes sur des cibles précises, avec l'autorisation du TFG. L'aéroport de Mogadiscio a été touché", rappelle le ministère éthiopien selon qui "l'aviation va intensifier ses frappes".Addis Abeba assure enfin que les populations de Somalie "libérées des fondamentalistes ont exprimé leur soutien et rallié le TFG. Particulièrement les gens d'Adodo ont pris les armes et se sont joints aux Forces de défense éthiopiennes et du TFG pour combattre les islamistes". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.