Sri Lanka : le leader tamoul s'est engagé à négocier la paix

COLOMBO - Le chef des rebelles tamouls au Sri Lanka Velupillai Prabhakaran s'est personnellement engagé auprès du gouvernement à rouvrir des négociations de paix avec les autorités. Le nord du pays étant à nouveau le théâtre de violents combats.Le dirigeant des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) a fourni des assurances au président sri-lankais Mahinda Rajapakse, a déclaré le ministre chargé de la politique de planification, Keheliya Rambukwella. Les combats se sont poursuivis dans l'île ces quinze derniers jours. Au moins 70 Tigres tamouls ont été tués dans une bataille navale lundi.La Norvège, pays médiateur dans le conflit au Sri Lanka, avait annoncé le 12 septembre une reprise début octobre des négociations de paix entre le gouvernement et les Tigres. Mais dès le lendemain, des ministres avaient tenu des propos contradictoires quant à l'engagement de Colombo à retourner "sans condition" à la table des négociations.Selon des diplomates à Colombo, la Norvège s'attelait toujours à organiser une rencontre entre les deux parties le mois prochain à Oslo, comme elle l'avait annoncé le 12 septembre.Le Nord et l'Est du Sri Lanka sont en proie depuis fin juillet aux pires violences depuis la signature d'une trêve en février 2002 entre les autorités du Sri Lanka et les LTTE, sous l'égide de la Norvège. Des pourparlers entamés en septembre 2002 en vue d'une paix durable sont interrompus depuis avril 2003.Depuis le début de l'insurrection des Tigres en 1972 plus de 60'000 personnes ont été tuées. Plus de 1500 personnes sont mortes depuis décembre 2005. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.