Toute l'Amérique vote malgré quelques problèmes éléctroniques

WASHINGTON - Les Américains se sont rendus aux urnes pour décider du contrôle du Congrès que les républicains pourraient perdre en raison de la guerre en Irak. Au cours du scrutin, des problèmes avec les machines à voter électroniques ont été relevés dans plusieurs Etats.Selon les instituts de sondage, le parti démocrate était en mesure de remporter la Chambre des représentants mais il n'était pas sûr qu'il puisse faire coup double en dominant aussi le Sénat. Quelque 200 millions d'Américains étaient appelés aux urnes pour également élire 36 gouverneurs et participer à divers référendums. Les élections devaient s'achever à 20h00 locales en Alaska.Dans plusieurs Etats américains, des difficultés ont été signalées avec de nouvelles machines à voter électroniques, ravivant le cauchemar en Floride lors de l'élection présidentielle en 2000.Les incidents relevés concernent aussi bien le fonctionnement de machines électroniques que des problèmes liés à l'inscription sur les listes électorales. L'opération "Protéger les élections" s'appuie sur des observateurs déployés dans des bureaux de vote et sur les appels d'électeurs sur une ligne téléphonique spéciale.Le parti démocrate, où certains sont inquiets d'une possible "élection volée", a annoncé le recrutement de 7000 avocats et étudiants en droit, tous bénévoles, pour surveiller les élections dans les Etats et les circonscriptions les plus sensibles.Pour s'emparer de la majorité au Congrès, les démocrates doivent gagner 15 sièges de plus sur les 435 à pourvoir à la Chambre des représentants et 6 de plus au Sénat, sans en perdre un seul. Ces élections dites du "mid-term" s'annonçaient très serrées dans une quarantaine de circonscriptions.En cas d'égalité au Sénat, les républicains conserveraient la majorité grâce à la voix prépondérante du vice-président Dick Cheney, également, par sa fonction, président du Sénat.Pour de nombreux experts, ces élections s'apparentent à un référendum sur le bilan du gouvernement du président Georges W. Bush, notamment sur sa gestion de la guerre en Irak, de plus en plus impopulaire.George W. Bush et son épouse Laura ont voté tôt dans leur fief de Crawford, au Texas. M. Bush a appelé ses compatriotes à faire leur devoir. "Votez !" a-t-il lancé, après avoir lui-même exercé son droit électoral à la caserne de pompiers de Crawford, non loin de son ranch. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.