Tribunal Hariri: le Liban "se félicite" du feu vert de l'ONU

BEYROUTH - Le Liban "se félicite" du feu vert de l'ONU au projet de tribunal international devant juger les assassins de l'ex-premier ministre libanais Rafic Hariri. Beyrouth estime qu'il "traduit le soutien de la communauté internationale", a déclaré mardi une source gouvernementale.Cette source officielle libanaise a également exprimé sa satisfaction face à la condamnation par le Conseil de sécurité de l'ONU de l'assassinat mardi du ministre libanais antisyrien Pierre Gemayel.Le premier ministre libanais Fouad Siniora a reçu en soirée un appel teléphonique du secrétaire général de l'ONU Kofi Anan, qui lui a personnellement exprimé sa condamnation de l'assassinat de Pierre Gemayel, tout en l'informant de la décision de créer un tribunal international dans l'affaire Hariri.Le projet de tribunal, qui a valeur de traité, doit encore être approuvé par le Parlement libanais et en principe ratifié par le chef de l'Etat en accord avec le premier ministre. Le projet a été avalisé le 13 novembre par le gouvernement libanais, en l'absence de ses six ministres proches de la Syrie, dont cinq chiites, qui ont démissionné, plongeant le Liban dans une crise politique.Le député et ministre de l'Industrie, Pierre Gemayel, issu d'une des grandes familles maronites qui ont façonné l'histoire contemporaine du Liban, a été assassiné mardi près de Beyrouth dans le dernier attentat d'une série visant des personnalités antisyriennes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.