Tsunami: cérémonies bouddhistes en Thaïlande pour les victimes

KHAO LAK - Le jour de Noël a été ponctué en Thaïlande par des cérémonies bouddhistes dans les zones touchées par le tsunami, dont les familles des victimes célèbrent le premier anniversaire. La plupart des commémorations auront toutefois lieu lundi. "Je n'oublierai pas tant que je vivrai", a lancé une Thaïlandaise de 80 ans qui a perdu son fils, sa belle-fille et une nièce dans la catastrophe du 26 décembre, qui a fait environ 231 000 morts en Asie et en Afrique. Le bilan officiel du tsunami en Thaïlande s'élève à 5395 morts. Dimanche, quelque 300 personnes de tous horizons se sont rassemblées dans le temple de Wat Ban Muang, à Khao Lak, la station balnéaire où sont décédées la plupart des victimes du tsunami en Thaïlande. Dans les jours qui ont suivi la catastrophe, le temple a servi de morgue temporaire pour les centaines de corps de touristes étrangers et de Thaïlandais emportés par la vague géante. "Nous voulions venir ici pour nous souvenir de ceux qui sont morts", a expliqué une New-Yorkaise de 17 ans qui enseigne dans une école de Ban Nam Khem, un village de pêcheurs entièrement reconstruit. "Beaucoup d'enfants, dans mon école, ont perdu leurs parents. C'est un moment très difficile maintenant pour les enfants", souligne-t-elle. A Koh Phi Phi, l'île paradisiaque dépeinte dans le film "La Plage", elle aussi très touchée par le tsunami, des moines bouddhistes venus de 13 pays ont animé une cérémonie similaire sur une plage isolée, au calme. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.