Turquie: cent mille personnes aux obsèques d'Hrant Dink

ISTANBUL - Cent mille personnes, selon les organisateurs, ont assisté à Istanbul sous de strictes mesures de sécurité aux obsèques de Hrant Dink. Le journaliste et membre respecté de la communauté arménienne de Turquie a été assassiné vendredi.Le rassemblement était le plus important de ces dernières années dans la première métropole turque. Une première cérémonie s'est déroulée dans le quartier d'Osmanbey, sur la rive européenne de la ville, devant l'hebdomadaire Agos dont M. Dink, 52 ans, était l'un des fondateurs et le directeur de publication.A l'arrivée du corbillard transportant le cercueil du journaliste, abattu de trois balles dans la tête vendredi par un tireur solitaire devant le siège de son hébdomadaire bilingue (turc-arménien), les gens ont applaudi puis se sont recueillis en silence.Son tueur présumé, Ogün Samast, adolescent de 17 ans qui serait proche d'un groupuscule ultranationaliste de sa ville natale de Trabzon (nord-est), a été arrêté et est interrogé par la police stambouliote.Hrant Dink, qui a toujours défendu sa nationalité turque, s'était attiré les foudres des cercles nationalistes pour avoir dénoncé le génocide arménien de 1915-1917 que la Turquie nie catégoriquement. Mais il fut aussi un militant sincère de la cause de la réconcilitation des peuples turc et arménien. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.