Turquie: la police recherche trois suspects, selon la presse

ANTALYA - La police turque recherche trois suspects après l'explosion qui a fait trois morts lundi à Antalya et les attentats dimanche dans une autre station balnéaire, selon la presse. Les séparatistes kurdes ont revendiqué les attaques de dimanche.L'explosion survenue en pleine saison touristique dans la grande ville d'Antalya, région prisée pour ses nombreux sites archéologiques et touristiques, a également fait 20 blessés, dont un grave.Selon le quotidien "Sabah", trois suspects sont recherchés. La police n'avait fait aucune déclaration mardi sur l'origine de la déflagration, qui s'est produite en face d'un marché, devant un immeuble de la municipalité.En revanche, la presse turque a immédiatement accusé les séparatistes kurdes, qui avaient revendiqué une première série d'attentats perpétrés dimanche soir dans la station touristique de Marmaris (sud-ouest) et à Istanbul (nord-ouest), et qui ont fait 27 blessés, dont dix touristes Britanniques.Sur leur site internet, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), affiliés selon les autorités au parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit), ont affirmé avoir commis les attentats de dimanche en représailles aux mesures de confinement dont fait l'objet le chef du PKK, Abdullah Öcalan, qui purge depuis 1999 une peine à vie en solitaire dans le nord-ouest du pays.La police a entre-temps arrêté un membre présumé du PKK en possession de 2,5 kg d'explosif plastic à Izmir (ouest) qui voulait attaquer Marmaris et Antalya, a rapporté mardi l'agence Anatolie.Le tourisme a rapporté à la Turquie 18,1 milliards de dollars en 2005. Le secteur, déjà affecté par la grippe aviaire et la crise des caricatures de Mahomet, a connu une baisse de 6,4% du nombre de visiteurs étrangers depuis le début de l'année par rapport à 2005. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.