Un attentat antichiite a fait au moins 31 morts à Bagdad

BAGDAD - Au moins 31 personnes ont été tuées dans un attentat antichiite à la voiture piégée à Bagdad. Cette attaque meurtrière est intervenue au lendemain d'un discours à Washington du premier ministre irakien promettant d'en terminer avec le "terrorisme".Une voiture piégée a explosé dans une rue passante près d'une station essence de Karrada, un quartier à majorité chiite. Aussitôt après, "six tirs de mortier ou roquettes" se sont abattus sur la zone.Un immeuble de trois étages s'est écroulé au milieu d'une rue. De source sécuritaire, les tirs de mortier provenaient "probablement" de Doura, un quartier à majorité sunnite situé de l'autre côté du Tigre. La coordination des explosions et la précision des tirs montrent que l'attaque était "très organisée", selon une source sécuritaire.Outre les 31 morts, dont des femmes et des enfants, plus d'une centaine de personnes ont été blessées. Plusieurs ministères, le théâtre et la bourse notamment sont situés à Karrada, un quartier commercial réputé relativement calme.C'est le quatrième attentat antichiite de grande envergure en dix jours dans le pays, le deuxième dans la capitale après le double attentat à Sadr City dimanche (42 morts). Trois personnes ont été abattues dans le quartier Mansour, au centre de Bagdad, par des hommes armés.Au sujet des groupes armés, l'ambassadeur britannique en Irak William Patey a affirmé à la BBC: "Il existe des preuves que certains membres de la police sont activement engagés aux côtés des escadrons de la mort et des milices, qu'ils prennent leurs ordres auprès d'eux"."Sans aucun doute, le peuple irakien a perdu confiance en la police. C'est une question d'autorité, il s'agit de se débarrasser des brebis galeuses", a-t-il ajouté.Dans la rue Haïfa, où six policiers avaient été tués cette semaine lors d'affrontements à l'arme automatique, la police a cette fois affirmé avoir tué "six terroristes" et arrêté 28 personnes dont six Egyptiens après une attaque contre une patrouille.Ces attaques surviennent après le discours mercredi soir devant le Congrès américain de Nouri Al-Maliki qui a promis: "Soyez sûrs que l'Irak sera le tombeau du terrorisme et des terroristes, pour le bien de l'humanité". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.