Un juge suspend la vente d'un Picasso cédé durant la période nazie

BERNE - New York (ats/afp) Un juge américain a suspendu la vente d'un Picasso après la plainte d'un Allemand qui affirme que son ancêtre juif avait été forcé par les Nazis de vendre le tableau pour un prix dérisoire. L'oeuvre est estimée à plus de 40 millions de dollars.Le tableau, "Le buveur d'absinthe", datant de 1903, devait être vendu, chez Christies à New York, par son actuel propriétaire, une fondation artistique contrôlée par le compositeur britannique Andrew Lloyd Webber. Christies l'a estimé à entre 40 et 60 millions de dollars.Dans sa longue plainte déposée auprès d'un tribunal de New York, l'Allemand Julius Schoeps estime être le véritable propriétaire du tableau. Celui-ci, explique-t-il, appartenait à son parent Paul von Mendelssohn-Bartholdy, un banquier de Berlin, qui a été obligé le vendre, avec d'autres oeuvres d'art, en 1934, dans "un marché totalement déprimé", en raison des persécutions des Nazis envers les juifs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.